Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

dossier

Le vieillissement de la population: des défis et des solutions

Selon les perspectives démographiques du Bureau du Plan, les rangs des 80 ans et plus auront presque doublé à l’horizon 2060, pour représenter 9,1 % d’une population totale estimée à 13 millions de personnes. Le vieillissement de la population, plus important en Flandre que dans le reste du pays, soulève d’importantes questions budgétaires et sociétales. 

La Banque Triodos utilise son expertise afin d’apporter une valeur ajoutée concrète dans ce secteur. Elle finance des projets pionniers axés sur le respect des personnes et des familles, avec une approche durable sur le plan immobilier. Avec quatre implantations, 350 résidents et 200 employés,l’ASBL Woon- en Zorgcentra De Foyer est un acteur important dans le domaine de la santé à Gand. Dans son fonctionnement quotidien, l’association met l’accent sur l’interaction humaine et le respect de la personne, la liberté de choix (notamment au niveau des activités), des soins de qualité et une alimentation saine.

« Nous accordons, par exemple, beaucoup d’attention à un environnement ayant des propriétés curatives. La tranquillité, la réduction des stimuli dérangeants et un cadre verdoyant (en périphérie gantoise) créent une atmosphère de sécurité qui, chez les personnes âgées et certainement les personnes âgées atteintes de démence, fait disparaître les peurs et le sentiment d’égarement », détaille Ronald De Buck, directeur général de WZC De Foyer. « Avec quelques interventions simples, comme des appels de nuit silencieux, nous parvenons à réduire considérablement la quantité de somnifères, ce qui contribue à la qualité de vie générale de nos résidents. Ceux-ci profitent également des bienfaits de l’espace bien-être implanté dans deux de nos centres. »

« Avec quelques interventions simples, comme des appels de nuit silencieux, nous parvenons à réduire considérablement la quantité de somnifères, ce qui contribue à la qualité de vie générale de nos résidents.»

Ronald De Buck, directeur général de WZC De Foyer

La Banque Triodos a financé les différents projets de cette ASBL. Elle a également accordé un crédit pour l’achat du terrain d’une cinquième implantation en région gantoise. La taille de WZC De Foyer lui permet de réaliser des économies d’échelle et d’employer suffisamment d’infirmières et de personnel spécialisé. « Si ceux-ci contribuent à un environnement de qualité pour les résidents, eux-mêmes ne sont pas oubliés pour autant. Nos employés continuent à se former et nous investissons massivement pour faciliter leurs tâches, l’objectif final étant d’augmenter le temps qu’ils consacrent aux personnes âgées. »

Le bien-être des aînés est évidemment au cœur de la problématique du vieillissement de la population. Bien que les conditions de vie des seniors se soient sensiblement améliorées ces dernières décennies, les 85 ans et plus font face à des risques accrus de perte d’autonomie. Les réponses actuelles à ce problème sont insuffisantes. « Il faut développer une vision globale ‘hors silos’ », martèle Jean Hermesse, secrétaire général des Mutualités Chrétiennes et président du Collège Intermutualiste National. « Nous avons actuellement 10 000 lits d’hôpital en trop au niveau des soins aigus. On pourrait fort bien imaginer une transformation de cette capacité excédentaire en lits de revalidation ou de convalescence. » Mais c’est là que resurgit notre complexité institutionnelle : les soins de santé hospitaliers sont dans le giron fédéral tandis que les soins aux personnes âgées et les centres de revalidation sont du ressort des entités fédérées…

« Il faut développer une vision globale ‘hors silos’ »

Jean Hermesse, secrétaire général des Mutualités Chrétiennes et président du Collège Intermutualiste National

Un autre élément de solution est à rechercher dans l’augmentation du nombre de logements adaptés. La Banque Triodos, favorable à cette dernière approche, finance différentes formes d’habitat groupé. « Des personnes âgées se regroupent sous statut coopératif pour vivre ensemble et mutualisent ainsi certains frais (para)médicaux. Il y a aussi une solidarité qui se crée entre personnes, ce qui permet de retarder le placement », commente Jan Depoortere, Senior Relationship Manager à La Banque Triodos. « Actuellement, dès que la personne âgée devient lourdement dépendante, le soutien à domicile coûte plus cher que la prise en charge en institution, mais la structuration de l’offre de services autour de ces nouvelles formes d’habitat devrait changer la donne dans le futur. »

Certains voient dans les progrès technologiques une manière simple de rapprocher le corps médical des patients. Au Royaume-Uni, le système national de santé publique NHS a créé Babylon Health, un service de consultations médicales par vidéophonie. Aux Pays-Bas, les téléconsultations sont monnaie courante dans le domaine de la dermatologie. « Ces pratiques suscitent encore des réticences en Belgique alors qu’elles permettent un suivi de qualité à distance », estime Jean Hermesse (Mutualités Chrétiennes). Les innovations technologiques actuelles vont permettre des avancées spectaculaires dans le domaine de la santé, telles que la création d’organes artificiels en impression 3D ou la délivrance de médicaments adaptés à l’ADN individuel. Mais toute médaille a son revers. « Ces évolutions vont accélérer la dualisation de la médecine. La sécurité sociale sera amenée à faire des choix budgétaires et à décider quelle catégorie de patients pourra bénéficier à coût raisonnable de telle ou telle innovation. Ces choix terrifiants vont soulever bien des questions éthiques et sociales », avertit Philippe Defeyt, économiste à l’Institut pour un Développement Durable.

 

Texte : Chantal Samson

Lire tous les articles de notre dossier:

 

 

Vous êtes à la recherche de financements ?

Nous œuvrons pour des soins de qualité, diversifiés, qui soient accessibles et financièrement soutenables. Pour cela, nous finançons hôpitaux, maisons de repos et de soins, lieux d’hébergement pour personnes avec un handicap, maisons médicales, mutuelles ou encore les PME actives dans ce domaine.

Parlez-en à nos experts par mail via l’adresse credits@triodos.be
ou par téléphone au 02 548 28 10

 

Que pensez-vous de "Le vieillissement de la population: des défis et des solutions"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.

Soins de sante: une vision durable | La Couleur de l'Argent Il y a 3 mois

[…] Le vieillissement de la population: des défis et des solutions […]