Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

dossier

ODD : accroître l’impact positif

Adoptés en septembre 2015 par 195 pays, les Objectifs de Développement Durable (ODD) structurent les priorités mondiales en matière de durabilité d’ici à 2030. Les ODD ont permis à Triodos Investment Management d’affiner son processus de sélection des entreprises dans lesquelles investir.

Le socle commun des 17 Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies est de garantir la paix et la prospérité pour les peuples et la planète durant les décennies à venir. Cet ambitieux programme nécessite une importante coopération des gouvernements, des entreprises et de la société civile. Les investissements privés et institutionnels sont d’une importance capitale pour aider à financer la réalisation de ces objectifs, dont le coût est tout simplement faramineux : entre 5 et 7 trillions de dollars par an jusqu’en 2030 ! De quoi donner le tournis…

 

Au travers du processus de sélection des entreprises constituant son univers d’investissement durable, Triodos Investment Management (TIM) rencontre depuis toujours les thématiques défendues par les ODD. Ce nouveau cadre facilite néanmoins son analyse des politiques, des pratiques et des performances des entreprises dans lesquelles investissent les fonds de placement ISR et les portefeuilles des clients Private Banking. Les ODD et leurs 169 « cibles » (objectifs sous-jacents) permettent d’affiner et de prioriser les thèmes pris en compte lors de la sélection des entreprises éligibles pour un investissement. Le fait de disposer d’une norme universellement admise en matière de contribution au développement durable permet aussi une meilleure catégorisation des entreprises ainsi que des produits et services qu’elles proposent. Enfin, les ODD aident la Banque Triodos à structurer le reporting de son propre impact positif à l’égard de la planète et de ses habitants.

 

Par ses services d’investissement, la Banque Triodos a la volonté de générer un impact positif maximal. Voici comment les trois objectifs par le biais desquels l’impact le plus important se concrétise dans sa politique d’investissement durable.

 

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

 

Les entreprises du secteur des soins de santé sont, naturellement, les premières concernées par l’Objectif 3. Par le biais de ses services investissements, la Banque Triodos encourage celles qui contribuent à un mode de vie plus sain. Triodos Research  a notamment sélectionné pour l’univers d’investissement Triodos la société américaine Teladoc qui utilise les technologies de communication modernes (appareils mobiles, vidéoconférence, etc.) pour mettre en relation patients et médecins partout et à tout moment. Les solutions proposées par Teladoc permettent de réduire sensiblement les coûts des soins de santé et contribuent à compenser, grâce à une meilleure efficacité, la pénurie de médecins qui frappe les États-Unis.

 

D’autres secteurs économiques sont concernés par la problématique de la santé et du bien-être, au premier chef les secteurs de l’alimentation, des boissons et du tabac. Ainsi, l’une des cibles de l’ODD n°3 est de réduire la mortalité prématurée découlant, dans un tiers des cas, de maladies non transmissibles. Selon les chiffres de l’ONU, 52% des décès avant l’âge de 70 ans sont liés aux cancers, aux diabètes et aux maladies cardiovasculaires ou respiratoires chroniques. La consommation de tabac fait partie des facteurs critiques pour ces différents types de maladies et l’industrie du tabac est exclue de l’univers d’investissement Triodos. Un autre objectif sous-jacent de l’ODD n°3 est la prévention et le traitement de l’usage abusif d’alcool. Sans l’exclure purement et simplement, une série d’exigences minimales a été fixée vis-à-vis de l’industrie des boissons alcoolisées. La politique rejette explicitement l’usage abusif d’alcool et impose aux entreprises de prendre des mesures visant à prévenir la consommation d’alcool par des personnes mineures, particulièrement vulnérables.

 

Objectif 7 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

 

Notre accès permanent à l’électricité fait facilement oublier le fait que 1,1 milliard de personnes vivent toujours sans électricité, particulièrement dans les zones rurales des pays en développement. Et qu’environ 3 milliards de personnes recourent à des combustibles et des techniques polluantes pour cuisiner. Offrir un accès aisé à une énergie durable sur l’ensemble de la planète est le but principal de l’ODD n°7, ses objectifs sous-jacents ciblant notamment un accès fiable au réseau électrique, la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ainsi que des investissements environnementaux et en matière d’infrastructures.

 

Les fonds de placement ISR et les portefeuilles des clients Private Banking investissent notamment dans la principale entreprise de télécommunications au monde, Vodafone. Celle-ci est très active dans les pays en développement, offrant aux populations locales, grâce aux GSM, un accès à des informations vitales (un contact rapide avec un médecin, par exemple) ainsi qu’un nouveau moyen de paiement. Vodafone veille à fournir un accès à l’énergie solaire dans les zones dépourvues de réseau électrique afin de pouvoir recharger les appareils sans difficulté.

 

Par ailleurs, TIM finance depuis plus de 25 ans le secteur des énergies renouvelables, soutenant en particulier les technologies matures (énergie éolienne et solaire). Elle a acquis une expertise unique dans ce domaine et constate avec satisfaction que de plus en plus d’investisseurs orientent leurs placements vers les énergies propres. SolarCity, principal producteur d’énergie solaire sur le marché résidentiel américain, et Tesla, constructeur emblématique de voitures électriques, appartiennent tous deux à l’univers d’investissement Triodos. L’annonce de leur fusion en novembre 2016 devrait accélérer la transition vers un modèle énergique durable grâce à la décentralisation de la production et du stockage de l’électricité au niveau des particuliers.

 

Objectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercutions

 

Les politiques à suivre en matière de lutte contre le réchauffement climatique sont dictées au niveau international par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Au-delà de l’action des gouvernements, les entreprises ont, elles aussi, un rôle important à jouer. Les fonds de placement ISR et les portefeuilles des clients Private Banking encouragent par leurs investissements celles qui ont pris la mesure des enjeux énoncés par l’Objectif 13. Un exemple à suivre est celui de l’entreprise irlandaise Kingspan, spécialisée dans les produits de construction, qui entend avoir un bilan énergétique nul endéans les trois ans. D’une part en utilisant uniquement des sources d’énergie renouvelables pour l’ensemble de ses sites de production et d’autre part en proposant à ses clients des produits et services certifiés durables afin de réduire l’impact du secteur de la construction sur l’environnement.

 

 

Impact investment

En reposant sur le partenariat et le pragmatisme, les Objectifs de Développement Durable visent à faire dès maintenant les bons choix pour améliorer, de manière durable, le sort des générations futures. Pour tout savoir sur les ODD consultez le site des Nations Unies et pour découvrir l’impact potentiel d’un investissement, consultez le site de Triodos Investment Management (en anglais).

Que pensez-vous de "ODD : accroître l’impact positif"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.