Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

Rencontre

Mai sans voiture?

GreenCaps nous met au défi.

GreenCaps nous met au défi.

Créée en 2011, l’asbl bruxelloise GreenCaps est le fruit de l’initiative d’un groupe d’amis à la sortie des études. Elle est née de l’envie de proposer des actions concrètes que tout un chacun peut appliquer dans son quotidien pour diminuer son impact sur l’environnement, préserver la nature et montrer l’exemple à ses enfants. Nous avons interrogé Philippe Gendebien, président de l’asbl GreenCaps qui compte aujourd’hui une vingtaine de membres bénévoles.

Texte: Maryline Van Hove

Quels sont les objectifs de l’asbl ?

L’idée est d’inciter les gens à adopter des comportements et des réflexes différents, à abandonner leurs habitudes de confort et à prendre leurs responsabilités pour assurer aux générations futures un avenir durable. Pour ce faire, nous ne voulons pas publier des newsletters, organiser des conférences et encore moins donner des directives. Nous estimons que notre public cible est conscient du problème. Pour les encourager à agir concrètement, nous organisons 4 campagnes par an, sous la forme d’un défi : cap ou pas cap ? « Février sans gaspi », « Mai sans voiture », « Juillet sans viande » et « Octobre sans chauffage ».

Quelles sont les valeurs clés que vous souhaitez véhiculer ?

L’esprit de l’asbl s’articule autour des valeurs de Liberté, Impact, Fun et Ensemble (LIFE). Le but est d’inviter chacun à passer à l’action de manière concrète en lui donnant envie de participer. Pour y parvenir, nous essayons de rendre les choses amusantes, fun. Nous voulons éviter toute contrainte. Par exemple, pendant le mois de « Mai sans voiture », nous essayons de compenser la contrainte liée à l’abandon de la voiture par l’organisation d’une balade à vélo gratuite pour tous les participants afin de leur faire découvrir des itinéraires plus agréables que les grands axes trop connus. Nous veillons à adopter un ton motivant, sympa et humoristique.

Autre exemple, lors de l’action « Juillet sans viande » l’été dernier, nous avions organisé dans un parc un grand barbecue ouvert à tous… mais sans viande ! Ces moments sont aussi l’occasion d’échanger avec d’autres participants, ce qui est humainement très riche et motive chacun à poursuivre ses actions.

Mais, concrètement alors, comment cela se passe ? Parlez-nous de l’action « Mai sans voiture ».Philippe Gendebien

Nous communiquons essentiellement via notre site Web (http://www.greencaps.be/) et notre page Facebook (https://www.facebook.com/greencaps2010), qui compte environ 1500 membres à ce jour. Ceux qui souhaitent relever le défi de laisser la voiture au garage pendant le mois de mai et de tester d’autres alternatives s’inscrivent. Ils s’engagent par-là moralement. Cela marche à la confiance.

Nous encourageons les participants en leur donnant des idées pratiques pour s’y mettre : carte du réseau de transports en commun, des trajets vélo optimisés pour éviter les dénivelés, équipement adéquat… L’émulation est aussi garantie par les échanges entre les participants sur notre page Facebook.

Nous ambitionnons de stimuler les gens à vivre de manière plus simple, plus proche de la nature, plus en accord avec leurs idéaux et leurs valeurs humaines. En délaissant la voiture, on fait un pas pour l’environnement, on fait du bien à son corps, on multiplie les occasions de rencontres et d’échanges, on se vide la tête… et on évite pas mal de stress, surtout en ce moment avec tous les travaux et les tunnels fermés à Bruxelles ! Bref, le vélo, le bus ou la marche à pied, c’est d’autant plus de bonheur et de plaisir.

Nous avons organisé un concours dans le cadre de cette action. Les deux participants qui auront convaincu le plus de monde de s’inscrire à l’événement et de participer au défi pourront tester gratuitement un vélo électrique pendant tout le mois de mai.

Quel serait votre rêve le plus fou ?

Nous aimerions que nos actions prennent de plus en plus d’ampleur. Notre rêve serait d’obtenir des subsides pour pouvoir constituer une structure avec des employés, et nous rendre dans les écoles et les entreprises pour diffuser notre message.

Curriculum vitae
Philippe Gendebien

Philippe Gendebien est un des 100 membres de Generation T, le premier réseau de jeunes entrepreneurs durables et une initiative de The Shift et Act4Change.

http://www.greencaps.be/

Que pensez-vous de "Mai sans voiture?"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.