Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

actualité durable

Global Divestment

Placer l’argent dans la bonne direction

Placer l’argent dans la bonne direction

En réponse aux désastres causés par le réchauffement climatique, un mouvement citoyen mondial invite les institutions publiques ou d’intérêt public à ne plus placer de l’argent dans les énergies fossiles.

 

Les étudiants montrent l’exemple

Tout a commencé sur un campus aux Etats-Unis. Les étudiants du Swarthmore College, au sud-ouest de Philadelphie, ont lancé le mouvement en 2010 en priant la direction de l’université de cesser de placer l’argent des minervaux en énergies fossiles, charbon, pétrole et gaz. Mission accomplie avec succès.

 

D’autres universités, organisations et gouvernements ont depuis suivi l’exemple. Pour ne citer que quelques noms parmi tant d’autres : l’université américaine de Harvard et l’université britannique de Oxford, le quotidien britannique The Guardian et les villes de Paris et Berlin. Le mouvement a officiellement été lancé en 2012 et compte aujourd’hui plus de 700 membres à travers 76 pays, soit l’équivalent de 5,5 trillions de dollars en actifs désinvestis.

 

 

Pourquoi ce mouvement ?

Le mouvement pour le désinvestissement des énergies fossiles part d’un constat pratique : la seule action des gouvernements ne suffit pas pour répondre au défi que pose le changement climatique. Les partisans incitent donc les investisseurs et actionnaires à ne plus investir dans les énergies fossiles car celles-ci sont la première cause du réchauffement climatique et représentent 80 % des émissions mondiales de CO² et 67 % des émissions de gaz à effet de serre.

 

Cette semaine, le réseau Global Divestment Mobilisation, sous le slogan Fossil Free, propose à tout un chacun de rejoindre leur nouvelle mobilisation, qui a lieu à travers le monde entre le 5 et 13 mai. Principalement à travers trois actions : geler immédiatement les nouveaux investissements dans les entreprises des combustibles fossiles, céder endéans les 5 ans toute participation directe ou part de fonds incluant des investissements dans des actions ou obligations d’entreprises impliquées dans les énergies fossiles, arrêter tout partenariat dans le secteur.

 

À ce jour, aucune action n’a encore été organisée en Belgique mais, parce que la transition vers des énergies renouvelables nous tient à cœur, nous profitons de cette semaine de sensibilisation pour vous inviter à découvrir le mouvement.

 

Pour en savoir plus :

Global Divestment Mobilisation

Que pensez-vous de "Global Divestment"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.

La transition durable par le désinvestissement Il y a 2 années

[…] En réponse aux risques liés au réchauffement climatique, un mouvement citoyen mondial invite les institutions publiques ou d’intérêt public à ne plus placer de l’argent dans les énergies fossiles. Lisez notre dernier article sur le même sujet. […]