Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

Dossier

En route vers une huile de palme durable

Elle est présente dans près de la moitié de tous les produits de consommation : l’huile de palme est l’huile alimentaire la plus utilisée dans le monde. Mais le développement des nouvelles cultures de palmiers à huiles détruit des domaines d’une grande richesse pour la biodiversité.

Si l’huile de palme est autant utilisée, c’est parce qu’elle présente beaucoup d’avantages. Les palmiers à huile peuvent se développer partout où la chaleur et la pluie se retrouvent en abondance. Ils produisent une grande moisson, sont faciles à cultiver et portent leurs fruits tout au long de l’année. De plus, ce type d’arbre produit plus d’huile par rapport aux cultures similaires, telles que le soja ou le tournesol.

La déforestation

En raison de la nécessité sans cesse grandissante d’huiles comestibles dans le monde, la production d’huile de palme a augmenté de façon spectaculaire. L’huile de palme contribue au développement économique des pays producteurs et du régime alimentaire de millions de personnes. Mais cette culture provoque également la déforestation. Et malheureusement, il s’agit souvent de zones à grande valeur naturelle. En Malaisie et en Indonésie les plantations constituent une menace pour la survie des orangs-outans et du tigre de Sumatra. Et l’expansion des plantations de palmiers à huile a conduit à des conflits sociaux entre les communautés locales et autochtones et les agriculteurs.

L’huile de palme durable

L’huile de palme durable est considérée comme un moyen pour satisfaire la demande croissante d’huile végétale dans le monde, sans conséquences néfastes pour la planète et l’humanité. En 2004, des organisations civiles, gouvernements et producteurs ont établi les normes mondiales de la Table ronde pour l’huile de palme durable (RSPO). Leur but est de promouvoir la production durable d’huile de palme.

La RSPO est une initiative mondiale pour trouver une solution aux problèmes de durabilité. Ceux qui en font partie sont des producteurs, des transformateurs, des fabricants, des détaillants, des investisseurs et des organisations non gouvernementales. Cette table ronde développe des normes mondiales pour la chaîne de production d’huile de palme durable. Elle certifie également les producteurs à travers un contrôle strict de la production. L’huile de palme certifiée durable (huile RSPO) est traçable tout au long de sa chaîne de production.

 

Du savon au changement social

La société de cosmétiques internationale l’Occitane prend une position claire sur l’utilisation d’huile de palme. L’Occitane est membre de la RSPO et s’est fixée comme objectif qu’en 2015, tous ses savons soient créés à partir d’huile de palme durable et traçable. De plus, l’entreprise a commencé à enlever les palmiers à huile de vieux villages en Afrique de l’Ouest. Ici, l’huile de palme est cultivée bio et échangée équitablement. C’est ainsi que, depuis vingt ans, l’entreprise possède un lien spécial avec le Burkina Faso, où elle encourage notamment l’émancipation économique des femmes. L’Occitane est comprise dans l’univers d’investissement durable de la Banque Triodos.

“En 2013, 15% de l’huile de palme du monde entier était certifiée, et seulement la moitié de celle-ci était réellement achetée par les entreprises comme huile durable. Cela signifie que 8% de l’huile transformée cette année-là était manifestement durable. En d’autres mots, il n’y a toujours pas assez d’huile de palme durable sur le marché sur laquelle les entreprises peuvent compter”, selon Christa Florschutz de  Triodos Research. Ainsi, il est aussi difficile pour le consommateur de choisir consciemment ses produits avec de l’huile de palme durable parce que les emballages n’indiquent souvent pas qu’elle est durable ou non.

Cependant, plusieurs nouvelles initiatives font monter la pression pour rendre durable la totalité de la chaîne de production. Un exemple de ce genre d’initiatives est le Palm Oil Innovations Group (POIG). Le POIG a été établi après une évaluation des principes et critères de la RSPO en 2013. Elles se composent d’entreprises d’huile de palme progressives et d’organisations environnementales et sociales. L’organisation explore les manières de faire grandir ce marché de l’huile de palme durable. Elle veut s’appuyer sur les normes RSPO actuelles et rendre celles-ci obligatoires. Elle veut aussi promouvoir et démontrer l’innovation dans le domaine de la déforestation, des stocks de carbone, de la biodiversité et des relations sociales.

Que fait Triodos Research?

La Banque Triodos partage le constat scientifique que la protection de la biodiversité est primordiale et que la disposition des plantations ne peuve affecter les collectivités locales d’aucun manque au niveau de leurs besoins humains fondamentaux, comme la perte de revenu ou l’accès aux ressources. Étant donné que l’huile de palme est utilisée dans tant de produits, la Banque Triodos cherche activement des normes acceptables qui assurent une production plus durable de l’huile de palme.

Pour qu’une entreprise soit sélectionnée pour l’Univers d’investissement Triodos, Triodos Research exige que les différents traitants de l’huile de palme utilisent de l’huile de palme certifiée RSPO et qu’ils rejoignent la Table ronde sur l’huile de palme durable. Depuis cette année, les exigences se sont resserrées : les entreprises d’huile de palme doivent répondre aux deux exigences. Dans le cas contraire, elles ne figurent pas dans l’univers d’investissement durable. Triodos Investment Management participe également à l’initiative Principes pour l’Investissement Durable (UNPRI) soutenue par les Nations Unies. Cette initiative a mis sur pied six principes pour mettre en pratique l’investissement responsable. La Banque Triodos s’adresse ici aux producteurs d’huile de palme : ils sont encouragés à produire de l’huile de palme durable.

Triodos Research

L’équipe de recherche de la Banque Triodos fait l’analyse de durabilité des sociétés cotées en bourse et entame un dialogue sur le résultat de ses recherches. Sur base de celles-ci, elle compose l’univers d’investissement. Les quatre fonds durables Triodos investissent à l’intérieur de cet univers dans des entreprises susceptibles d’offrir potentiellement le meilleur rendement financier. Cliquez ici pour plus d’informations sur l’Univers d’investissement Triodos.

 

 

Que pensez-vous de "En route vers une huile de palme durable"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.