Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus sur l’utilisation des cookies.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close

Actualité durable

Banques durables : place à l’économie réelle

Cette étude confirme leurs bonnes prestations

Cette étude confirme leurs bonnes prestations

Savez-vous ce qui différencie une banque durable d’une systémique ? Ses valeurs et ses buts, mais pas seulement. Alors que les systémiques s’établissent sur l’économie financière (spéculative), les banques durables s’engagent dans l’économie réelle: la richesse directement produite par le capital humain (service à la personne, agriculture, usines).

Les banques systémiques favorisent l’économie financière (spéculative) au détriment de l’économie réelle. La Global Alliance for Banking on Values, association mondiale des banques durables cofondée par Triodos Bank, a publié une étude comparant les performances des banques durables et des grandes banques systémiques mondiales sur dix ans. Édifiant.

Crédits / Actifs totaux

Crédits / Actifs totaux

 

On y apprend notamment que les banques durables contribuent nettement plus à l’économie réelle: les crédits qu’elles octroient constituent 75,9% de leurs actifs contre seulement 40,1% chez les “big banks”. Le détail de l’étude est à lire sur www.gabv.org.

 

 

Dépôts / Actifs totaux

Dépôts / Actifs totaux

 

 

 

L’étude de la GABV fait aussi ressortir que les banques durables sont mieux dotées en dépôts que les grands banques systémiques mondiales: 73,1% de leurs moyens viennent des dépôts confiés par leur clientèle, contre 42,9% chez les grandes banques systémiques.

 

 

Fonds propres / Actifs totaux

Fonds propres / Actifs totaux

 

 

 

Même constat pour la solvabilité: elle est plus élevée du côté des banques durables (7,2%) que chez les banques systémiques (5,5%).

 

Rendement sur Fonds propres

Rendement sur Fonds propres

 

 

 

La rentabilité des banques durables est légèrement inférieure à celle des grandes banques. Cependant, des rendements plus élevés sont aussi associés à un risque et une volatilité plus grands. La rentabilité de la banque durable reste au contraire plus stable dans le temps.

 

 

 

Que pensez-vous de "Banques durables : place à l’économie réelle"?

Veuillez écrire un commentaire.

Veuillez introduire votre nom.